loader

›  Le rôle des partis populistes en démocratie

Le rôle des partis populistes en démocratie

Organisateurs

  • Biard, Benjamin (UCL)
  • Debras, François (Ulg)
  • Jamin, Jérôme (Ulg)

Abstract

Dans un contexte caractérisé par une transformation de l’État contemporain, nombreux sont les partis populistes – de droite comme de gauche – à réaliser des performances électorales leur permettant d’accéder aux pouvoirs législatif et exécutif, du niveau local au niveau européen. L’avènement de partis dits populistes (ex. Podemos en Espagne, le Movimento 5 Stelle en Italie ou le Partij voor de Vrijheid aux Pays-Bas) et le renforcement de partis populistes plus établis (ex. le Front national français, l’Union démocratique du centre suisse ou le Freiheitliche Partei Österreichs autrichien) amènent de nombreux citoyens, décideurs publics et observateurs de la vie politique à se questionner quant au rôle qu’occupent et/ou devraient occuper ces « nouveaux partis » (Lucardie, 2000).

Certains chercheurs considèrent que les partis populistes constituent un danger pour l’état des démocraties. Selon Albertazzi & Mueller (2013), par exemple, ils sont une menace pour la démocratie libérale puisque, par essence, ils négligent les minorités et leurs droits. D’autres auteurs ont par contre défendu l’idée selon laquelle les partis populistes contribueraient à renforcer la démocratie, notamment en incluant des groupes jusqu’alors marginalisés dans les processus décisionnels (ex. Laclau, 2005). Les rapports qu’entretiennent les partis populistes avec la démocratie semblent donc ambigus au regard de la communauté scientifique.

Afin de renforcer les connaissances existantes à propos du phénomène populiste, cette section thématique – soutenue par le GT Démocratie de l’Association belge francophone de science politique (ABSP) – propose d’étudier le rapport qu’entretiennent les partis populistes avec la démocratie. Plus spécifiquement, cette section accueille des communications traitant de l’un des aspects (mais pas exclusivement) suivants :

  1. Quelle est l’influence des partis populistes sur la fabrique des politiques publiques ? Comment ces partis tentent-ils d’influer sur les politiques publiques ?
  2. De quelle manière les partis populistes développent-ils un répertoire d’action qui leur est (ou non) propre ?
  3. Comment les partis traditionnels s’adaptent-ils à la présence de partis populistes au sein des arènes législatives et/ou exécutives ? Quelles stratégies adoptent-ils ?
  4. Quelle est la légitimité des partis populistes au sein de leur scène politique respective ?
  5. Comment évaluer l’efficacité des mesures adoptées en vue de limiter la croissance et/ou l’influence de certains types de partis populistes ?
  6. De quelle manière le populisme et la démocratie parviennent-ils à coexister ?

Méthodologiquement, cette section thématique est ouverte à différents types de communications. Les analyses peuvent être quantitatives, qualitatives ou encore mixtes et peuvent être menées dans une perspective comparée ou plutôt porter sur des cas uniques. Nous espérons, au travers de cette section thématique, apporter des clés de compréhension du populisme, un concept souvent pointé comme étant flou mais qui n’est certainement pas vide de sens.

Programme

Panel A – Lundi 3 avril, 10h-12h30 – 21 (bât.D – 2e étage)

Président: Jérôme Jamin

Panel B – Lundi 3 avril, 14h-16h30 – 21 (bât.D – 2e étage)

Président: Benjamin Biard

 

Panel C – Mardi 4 avril, 9h30-12h – 236L

Président: François Debras

This website stores some user agent data. These data are used to provide a more personalized experience and to track your whereabouts around our website in compliance with the European General Data Protection Regulation. If you decide to opt-out of any future tracking, a cookie will be set up in your browser to remember this choice for one year. I Agree, Deny
732