loader

›  Radicalisme et radicalisation violente : conceptualisations et usages politiques

Radicalisme et radicalisation violente : conceptualisations et usages politiques

Organisateurs

  • Bousetta, Hassan (ULg)
  • Lafleur, Jean-Michel  (ULg)

Abstract

Il est proposé d’organiser une section thématique sur la radicalisation violente et ses usages politiques. L’objectif n’est pas tant ici de s’interroger spécifiquement sur les parcours des acteurs de la radicalisation violente mais plutôt d’envisager la question au départ de l’usage de cette catégorie dans le discours politique. Si la notion de radicalisme et de radicalisation violente dépasse de loin la simple question de l’islam, nous accordons ici une attention particulière à la manière dont la population musulmane de Belgique est questionnée et mise en tension par ces débats.

source site Depuis une quinzaine d’année, le discours des acteurs politiques en Belgique fait en effet fréquemment recours à la notion de radicalisme et de radicalisation violente. Cette catégorie émerge dans des champs de politiques publiques aussi différents que la politique d’immigration, les politiques d’intégration, les politiques de justice et sécurité ainsi que jusqu’aux politiques éducatives. La section thématique accueillera des contributions permettant d’éclairer les usages du concept de radicalisme et d’éclairer les effets qu’elle produit notamment sur les représentations de l’islam et des musulmans de Belgique.

Programme

Panel A – Lundi 3 avril, 10h-12h30 – Local 204 (bât.I – 3e étage)

Président: Jean-Michel Lafleur

 

Panel B – Lundi 3 avril, 14h-16h30 – Local 204 (bât.I – 3e étage)

Président: Hassan Bousetta