loader

›  Mettre en œuvre l’action publique européenne loin de Bruxelles. Enjeux politiques et organisationnels au niveau infranational.

Mettre en œuvre l’action publique européenne loin de Bruxelles. Enjeux politiques et organisationnels au niveau infranational.

Organisateurs

  • Gräbener, Josua (IEP de Grenoble)
  • Lebrou, Vincent (Université Lille II)

Abstract

Depuis le Traité de Maastricht, le nombre de secteurs de politiques publiques intégrés au niveau européen a été largement élargi sans pour autant qu’il y ait un transfert de compétences au niveau supranational (voir Bickerton, 2015). Pour ce faire, la méthode intergouvernementale a été largement utilisée pour européaniser des secteurs tels que les politiques environnementales, les transports publics ou l’immigration. Les acteurs publics ou privés qui mettent en œuvre ces politiques au niveau national ont donc vu s’ouvrir de nouvelles opportunités, et particulièrement des ressources financières. Pour en bénéficier, ils doivent s’adapter à de nombreuses exigences tant formelles que politiques, en lien avec les recommandations du Semestre européen. En conséquence, dans ces secteurs « tardivement européanisés », les acteurs infranationaux qui utilisent ces fonds sont amenés à participer à la transformation socio-politique de l’Etat sous influence européenne. De nombreuses recherches ont été menées pour explorer les variations de l’influence européenne dans ces secteurs et, au-delà des structures institutionnelles, elles ont mis en avant le rôle crucial des acteurs collectifs ou individuels comme « policy broker » dans la mise en œuvre de ces exigences européennes. Si les facteurs d’adaptation et de résistance ont été largement documentés, il reste certaines zones d’ombre sur l’influence de ces fonds européens dans les espaces infranationaux, et notamment, sur leur influence dans la distribution et les jeux de pouvoir au niveau infranational. Quels sont les processus de redistribution des fonds ? Comment ceux-ci modifient ou non, les rapports de pouvoir entre ceux qui distribuent et ceux qui reçoivent les fonds ? Comment ces instruments financiers influencent non seulement les objectifs, mais également les hiérarchies symboliques et la distribution d’autres ressources au niveau infranational ?

watch Pour investiguer empiriquement ces questions, cette section accueille des papiers qui discutent les conditions et les limites des processus d’apprentissage des acteurs qui sont en charge tant de la redistribution des fonds européens, que des bénéficiaires de ceux-ci au niveau local. Au-delà de ces adaptations organisationnelles, il s’agit également de questionner comment les exigences et les dispositifs des fonds européens affectent les agendas, les stratégies politiques, les partenariats et éventuellement, la distribution du pouvoir.

Programme

Panel A – Lundi 3 avril, 10h-12h30 – 22 (bât.D – 2e étage)

Président: Josua Gräbener

follow url  

Panel B – Lundi 3 avril, 14h-16h30 – 22 (bât.D – 2e étage)

Président: Vincent Lebrou