loader

›  A quoi servent les élections pluralistes ? Esquisse d’analyse du sens du vote en Afrique

A quoi servent les élections pluralistes ? Esquisse d’analyse du sens du vote en Afrique

  • Bigome Logo, Patrice (Groupe de Recherches Administratives, Politiques et Sociales (GRAPS), Université de Yaoundé II)

Abstract

L’effet du vote dans la configuration et la dynamique des sociétés politiques ne doit pas être surestimé. Il ne doit, non plus, être sous-estimé. Quelles que puissent être sa nature et sa logique, le vote, en Afrique, produit des effets de réalité qui doivent être pris au sérieux. Il n’est plus seulement une modalité de construction et de gestion de la représentation politique. Il est aussi et surtout un évènement social et politique. C’est un rituel qui assume des fonctions à la fois apparentes et latentes. En tant qu’institution et relation, le vote contribue, d’une part, à la révélation et à l’expression des convictions politiques et à la sélection des dirigeants et, d’autre part, à l’apprentissage du politique, à la civilisation et à la pacification des mœurs politiques. L’élection est une autre manière de faire la politique. A travers elle, on jauge l’attachement et/ou l’adhésion à la communauté politique et on met en acte le statut de citoyen et d’intégration politique.  L’élection est un formidable instrument de ritualisation de la politique.