loader

›  Les fédéralismes centrifuges et défaillants

Les fédéralismes centrifuges et défaillants

Organisateurs

  • Laborderie, Vincent (UCL)
  • Mueller, Sean (Université de Berne)

Abstract

Dans ce congrès de l’ABSP ayant pour thème les transformations de l’État, il nous apparait utile d’étudier l’évolution la plus extrême d’un État, à savoir sa disparition, en relation avec une des formes particulières de l’État que constitue le fédéralisme. Face à une société divisée, le fédéralisme est souvent considéré comme une manière d’apaiser les tensions et de réduire les conflits. Il peut ainsi être considéré comme un moyen efficace pour contrer les tendances séparatistes. À l’inverse, il arrive que des systèmes fédéraux échouent de ce point de vue, voire encouragent la dynamique centrifuge. C’est ces derniers cas que cette section thématique entend traiter.

Plus précisément, sont concernés ici les cas d’États fédéraux qui ont fini par disparaitre (Tchécoslovaquie, Yougoslavie, Serbie-Monténégro) ou dont on peut estimer qu’ils sont entrés dans une dynamique centrifuge. Celle-ci peut concerner l’éclatement du pays ou le départ d’une des entités sub-étatiques (Royaume-Uni, Espagne, Bosnie-Herzégovine). Il peut également s’agir d’un dépouillement toujours plus important de l’État fédéral au profit des entités fédérées (ex. : Belgique).

click Le champ des cas étudiés entend être extensif. Si les exemples donnés ci-dessus sont européens, il est possible d’étudier des cas provenant du monde entier. Le processus de séparation ne doit pas non plus être pacifique. On exclura en revanche les indépendances liées à la fin des empires coloniaux. Nous estimons en effet que celles-ci relèvent d’une dynamique et d’un contexte totalement différents de celles à l’oeuvre dans le cadre d’États fédéraux actuels ou dans un passé récent.

Le terme « État fédéral » est également vu de manière extensive. L’État étudié ne doit pas être officiellement fédéral. L’important est qu’une certaine autonomie soit accordée à des entités sub-étatiques.

see url L’un des objectifs de cette section thématique consiste à déterminer, à travers les différents cas étudiés, quelles sont les causes de l’échec de ces systèmes fédéraux – étant entendu que ces causes peuvent provenir du système fédéral lui-même ou d’éléments exogènes (nationalisme profond, disparités économiques importantes, maladresse politique de l’État central par exemple).

Programme

Panel A – Lundi 3 avril, 10h-12h30 : Centrifugalisme intra-Union européenne – Salle de réunion n°2 (bât.A – 3e étage)

Président: Vincent Laborderie

source  

Panel B – Lundi 3 avril, 14h-16h30 : Centrifugalisme hors Union européenne – Salle de réunion n°2 (bât.A – 3e étage)

Président: Sean Mueller