loader

›  Les contrôleur-e-s de l’administration publique et leurs pratiques

Les contrôleur-e-s de l’administration publique et leurs pratiques

Organisateurs

  • Brunier, Sylvain (Sciences Po)
  • Célérier, Laure (HEC Paris)

Abstract

Cette section propose de se focaliser sur les contrôleur-e-s de l’administration et les transformations de leurs pratiques. Nous nous intéressons spécifiquement à celles et ceux, qui, rattaché-e-s au plus haut niveau de l’administration, conduisent des missions de conseil, d’évaluation, d’audit, d’inspection ou de contrôle, par lesquelles ils apprécient le fonctionnement des services opérationnels et dont ils rendent compte auprès de différentes instances (leur ministre, le Parlement, un-e auditrice-eur externe etc.).

Les travaux récents de sociologie de l’action publique et de sociologie de l’administration, qui s’intéressent à la recomposition des différents secteurs de l’Etat, insistent sur le recours croissant aux évaluations et audits, associés au New Public Management sous ses diverses déclinaisons. Diverses études mettent en avant les changements organisationnels et professionnels qu’entraine l’introduction de nouvelles modalités de contrôle dans les administrations publiques. Selon les analyses, ces travaux pointent l’imposition de logiques marchandes, ou bien la poursuite des processus de bureaucratisation dans les administrations. Bien que les contrôleur-e-s de l’administration soient au cœur des ces transformations, leur rôle est rarement mis en lumière dans la littérature existante, davantage focalisée sur les instruments et l’intervention d’actrices-eurs extérieur-e-s, tels que les cabinets de conseil.

Cette section permettra de faire le point sur les enquêtes en cours dans différents pays. Les propositions de communication pourront porter tout d’abord sur des services de contrôle, ou des dispositifs administratifs. On s’interrogera notamment sur les stratégies des individus ou des groupes d’individus au sein des services de contrôle, qui se saisissent de méthodologies nouvelles, notamment d’audit ou d’évaluation, pour revaloriser leur activité et se repositionner, individuellement et collectivement, non seulement dans l’espace de la haute fonction publique, mais aussi dans le champ des professionnel-le-s du contrôle, du conseil et de l’évaluation.

Les travaux pourront également examiner des programmes, ou des groupes, d’institutions internationales favorisant l’adoption de “bonnes pratiques” de contrôle dans divers domaines (finances, éducation, etc.) ; ou encore, le rôle d’associations professionnelles dans la transformation des pratiques de contrôle dans le secteur public ; ou enfin l’intervention de contrôleur-e-s externes, amenés à collaborer, ou à entrer en concurrence, avec des services de contrôle internes à l’administration considérée.

Programme

Panel B – Lundi 3 avril, 14h-16h30 : Le travail des inspections générales en administration centrale – Local 207 (bât.I – 3e étage)

Président: Sylvain Brunier

 

Panel C – Mardi 4 avril, 9h30-12h : L’intervention des contrôleur-e-s de l’administration dans les services déconcentrés et les organismes publics – Salle des conseils

Présidente: Laure Célérier