loader

›  Élargir sa boite à outils méthodologiques: quels avantages, quelles difficultés?

Élargir sa boite à outils méthodologiques: quels avantages, quelles difficultés?

Organisateurs

  • Geylen, Seyma (ULB)
  • Rihoux, Benoît (UCL)

Abstract

La plupart des chercheurs/chercheuses adoptent à titre principal une approche et une méthode bien particulière (qualitative, ou quantitative, ou comparative); peu s’engagent pleinement dans une recherche “multi-méthodes”, qui peut apparaître fort complexe et difficile. Il existe sans doute une voie intermédiaire, plus fréquemment pratiquée: élargir ‘à la marge’, plus modestement, sa boite à outils principale. Parmi de nombreux exemples: enrichir une étude de cas (qualitative) par quelques statistiques descriptives, enrichir un traitement (quantitatif) de données d’enquêtes par l’exploitation qualitative de l’une ou l’autre question ouverte, etc. Quels sont les avantages, la valeur ajoutée, mais aussi les limites et difficultés, de ce type de démarche?

Toute proposition de communication est bienvenue, y compris des propositions appliquées (cas d’application, dans des recherches en cours). La section est ouverte à toute contribution de science politique (toutes spécialités et ‘sous-disciplines’)  et dans de disciplines voisines. Les ‘méthodes’ sont conçues de manière large, c.-à-d. y compris les questions épistémologiques, les designs de recherche, etc.

Cette section thématique est parrainée par le GT « Méthodes de recherche » de l’ABSP.

Programme

Panel B – Lundi 3 avril, 14h-16h30 – 19 (bât.D – 1er étage)

Présiedente: Seyma Geylen

  • Aranda, Mauricio; Simonpoli, Nicolas – Penser les archives comme “terrain”: réflexion sur les conditions sociales de la consultation des archives privées en sociologie historique du politique
  • Benoit, Cyril – De la contribution du pôle qualitatif dans les méthodes mixtes
  • Defacqz, Samuel; Yates, Stéphanie – Opportunités et limites de l’analyse secondaire de données qualitatives : application à l’étude des coalitions d’influence au Québec
  • Grignard, Guillaume – Simultaneous Matched Sample Methodology : Enrichir son terrain de recherche par des observations simultanées – Texte de la communication
  • Roullaud, Elise – Le travail syndical, entre archives et observations

 

Panel C – Mardi 4 avril, 9h30-12h – W204

Président: Benoît Rihoux

  • Dolez, Charlotte – Identifier les limites d’une approche quantitative pour nourrir une approche qualitative : le cas d’une étude sur le rapport aux médias
  • Le Bourhis, Jean-Pierre; Cortinas-Munoz, Joan; Grossetete, Matthieu; Hourcade, Renaud – Intégrer le jeu des coalitions dans une analyse quali-quantitative comparée. Enseignements d’une recherche sur la régulation locale des pollutions toxiques
  • Lecomte, Damien – Dialectique entre qualitatif et quantitatif en études parlementaires : retour d’expérience
  • Mathys, Laetitia – La performance des conventions-programmes perçue par les cantons suisses dans l’accomplissement des tâches publiques: analyse des processus (Process-tracing method) combinée à une application QCA (Qualitative Comparative Analysis)
  • Robalino Gallegos, María Imelda – La spécialisation dans la réforme structurelle du pouvoir exécutif en Équateur 2007-2016