loader

›  Autonomie, coordination et efficacité dans l’administration publique

Autonomie, coordination et efficacité dans l’administration publique

Organisateurs

  • Sabbe, Mathias (Chercheur-doctorant à l’Institut de Sciences Politiques Louvain-Europe – UCL)
  • Moyson, Stéphane (Professeur à l’Institut de Sciences Politiques Louvain-Europe – UCL)

Abstract

see url Ces vingt dernières années, de nombreuses réformes de nos administrations publiques s’inspirant de la « nouvelle gestion publique » se sont appuyées sur des transferts horizontaux et verticaux des pouvoirs de décision pour confier une plus grande liberté d’action à de nouveaux acteurs du secteur public (par ex. agences). Dans le même temps, l’influence d’acteurs plus traditionnels de l’administration sur la mise en œuvre de l’action publique a été identifiée. C’est le cas par exemple des fonctionnaires « au guichet » ou bien encore des autorités administratives vis-à-vis de leur autorité politique. La littérature en administration publique suggère toutefois que la (nouvelle) autonomie dont disposent ainsi ces acteurs contribue à la fragmentation du secteur public et soulève de nombreux défis liés à la coordination, au contrôle, et donc à l’efficacité de l’action publique. Cette section thématique présente un ensemble de papiers qui discutent ces défis et les analysent à partir de nouveaux secteurs et de méthodes innovantes.

Programme

Panel A – Lundi 3 avril, 10h-12h30 – 11 (bât.D – 1er étage)

Président: Stéphane Moyson ; Co-président: Mathias Sabbe