loader

›  Rodrigo Duterte et le populisme aux Philippines

Rodrigo Duterte et le populisme aux Philippines

  • Boquet, Yves (Université de Bourgogne)

Abstract

L’arrivée de Rodrigo Duterte à la présidence des Philippines en 2016 a été présentée comme une des facettes de la poussée populiste dans le monde. Le vocabulaire volontiers grossier du nouveau président philippin, son image de défenseur de la population contre les criminels acquise pendant ses années de maire de Davao, son énergie contrastant avec l’indolence de son prédécesseur Benigno Aquino, ont fait de lui en quelques semaines le chef d’État asiatique le plus en vue, voire le plus influent (renversement historique des alliances ?), avec Xi Jinping. Duterte est-il un personnage unique dans l’histoire du pays, capable de résorber les nombreux problèmes de cette nation de 100 millions d’habitants, ou n’est-il qu’une nouvelle incarnation du courant populiste incarné dans le passé par Ramon Magsaysay, Ferdinand Marcos et Joeph Estrada, voire dans le futur par le boxeur-sénateur Manny Pacquiao ? Son populisme est-il comme celui de Carlos Garcia un patriotisme économique du type “Philippines first” ? En quoi Duterte est-il différent des politiciens de l’élite, pro-américains, comme les Aquino, Arroyo ou Binay ? En quoi Duterte est-il différent de Thaksin Shinawatra en Thaïlande et de Donald Trump aux États-Unis ? La communication examinera quelques pistes pour replacer cette présidence Duterte dans le double contexte de la vie politique philippine et de la poussée mondiale des populismes.

This website stores some user agent data. These data are used to provide a more personalized experience and to track your whereabouts around our website in compliance with the European General Data Protection Regulation. If you decide to opt-out of any future tracking, a cookie will be set up in your browser to remember this choice for one year. I Agree, Deny
602